Home L'International Afghanistan : Les talibans interdisent la culture du pavot à opium et le commerce de la drogue.

Afghanistan : Les talibans interdisent la culture du pavot à opium et le commerce de la drogue.

0
Afghanistan : Les talibans interdisent la culture du pavot à opium et le commerce de la drogue.

L’interdiction intervient pendant la saison de récolte de l’opium dans le sud de l’Afghanistan, et un porte-parole des Talibans a déclaré que les agriculteurs pourraient être emprisonnés et leurs cultures brûlées s’ils récoltaient du pavot.

L’ordonnance interdit également le commerce de l’héroïne, du haschisch et de l’alcool.

L’économie florissante de l’opium en Afghanistan

Le pavot à opium est une source importante d’emplois et de revenus en Afghanistan, où des millions de fermiers dépendent de la récolte de l’opium pour survivre.

Depuis que les talibans ont pris le contrôle de l’Afghanistan en août 2021, l’économie du pays s’est effondrée après que les donateurs internationaux ont retiré leur financement. Sans soutien international, de nombreux emplois dans les secteurs public et privé se sont taris.

Read:  Les pays du G7 condamnent l'attaque contre les civils ukrainiens et prévoient de nouvelles sanctions si la Russie poursuit son invasion.

Les organisations humanitaires préviennent que l’Afghanistan pourrait être confronté à une crise de la faim, car les gens n’ont pas assez d’argent pour acheter de la nourriture.

En raison de l’interdiction de l’opium, le vice-premier ministre Abdul Salam Hanafi a demandé la coopération des donateurs internationaux pour aider à trouver des activités alternatives pour les agriculteurs, a rapporté le média afghan TOLO news.

L’Afghanistan est la première source d’opium au monde, représentant plus de 80 % de l’offre mondiale de produits à base d’opium, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime.

Read:  Les élections au Pakistan n'auront lieu qu'après l'introduction de réformes électorales : Zardari

L’Afghanistan tire des revenus annuels d’au moins 1,8 milliard de dollars (1,6 milliard d’euros) de la production de produits de l’opium, selon les données de l’ONU.

Les Talibans avaient imposé une interdiction similaire sur le commerce de l’opium fin 1994 et début 1995. Mais l’interdiction a été annulée après que les talibans aient été chassés du pouvoir en 2001.