Home Sports La FIA donne plus de temps à Hamilton pour retirer ses piercings

La FIA donne plus de temps à Hamilton pour retirer ses piercings

0
La FIA donne plus de temps à Hamilton pour retirer ses piercings

Hamilton bénéficiera d’un délai supplémentaire pour se conformer à l’obligation de concourir sans aucun bijouy compris les fameux piercings que le Britannique hésite à enlever.

La FIA lui a accordé trois courses supplémentaires jusqu’à la fin du mois de juin. Non seulement pour Lewis mais à tout conducteur qui insiste pour porter n’importe quel type d’orfèvrerie. Par exemple, Kevin Magnussen ne veut pas non plus enlever son alliance. Entre-temps, pendant cette pause, il y aura d’autres discussions entre les pilotes et la fédération concernant une règle qui a suscité beaucoup de débats sur la grille.

Le pilote britannique a affirmé qu’il était presque impossible pour lui dempossible d’enlever certains piercings qui étaient « littéralement soudés&rdquor ; à sa peau. « Pour commencer, ceux qui sont dans mon oreille et un autre dont je ne me souviens même pas où il se trouve sur mon corps », a-t-il déclaré.

A Miami, Hamilton a défié la FIA et a déclaré qu’il bénéficierait d’une exemption « pour toute l’année » et qu’il arriverait à Monaco « avec quatre montres ». Il a également qualifié cette directive, qui n’est par ailleurs pas nouvelle pour le championnat, d' »inutile » et de « pas en arrière ». « J’ai mes bijoux depuis 16 ans et ils voient soudain que ce n’est pas sûr… », se souvient le conducteur de la Mercedes, furieux.

L’interdiction est énoncée à l’annexe L du Code sportif international de la FIA. Ces dernières années les règlements n’ont pas été strictement appliqués Les nouveaux directeurs de course, Niels Wittich et Eduardo Freitas, ont décidé de ne plus fermer les yeux sur les risques d’incendie ou d’accident grave.

Read:  Plus de 2 800 faux billets trouvés parmi les fans de Liverpool

Lors de la conférence de presse de Monaco, lorsqu’il a été interrogé à ce sujet, Hamilton a une nouvelle fois précisé que. il est contrarié par la question et a fait remarquer que pour la F1 et la FIA, « il y a de plus gros problèmes que cela ».