Home Sports La relégation : Grenade relégué après un nul contre l’Espanyol

La relégation : Grenade relégué après un nul contre l’Espanyol

0
La relégation : Grenade relégué après un nul contre l’Espanyol

Majorque, Cadix et Grenade jouaient pour une place de relégable. Les deux premiers ont joué leur rôle contre Osasuna (0-2) et Alavés (0-1) mais le troisième, qui jouait à domicile contre l’Espanyol et ne comptait que sur lui-même, a reçu la boule noire en ne réussissant qu’un match nul et vierge.

L’Espanyol, qui restait sur six matchs sans victoire et n’avait gagné qu’un seul match à l’extérieur dans toute la Liga, était à Grenade l’un des arbitres de la Liga. Sans la suspension Raúl de Tomás, Embarba a eu la meilleure occasion des Bleus et Blancs en première mi-temps avec un tir fouetté qui a été repoussé par le gardien de but. Maximianode la même manière que Diego López avait dû résoudre un couple de plans de Puertas et Jorge Molina.

Read:  Voici comment est Benzema en dehors du terrain.

Majorque et Cadixqui comptaient un point de moins que Grenade au départ, ont également été tenus en échec 0-0 à la mi-temps par Osasuna et Alavés. Cadiz était la seule équipe à ne pas dépendre d’elle-même et portait des vêtements de deuil à la mi-temps. Les supporters avaient encore en tête le penalty manqué par Negredo contre Madrid la veille lorsque Sobrino a soudainement manqué une occasion en or à Vitoria.

C’est Majorque qui a fini par être le premier des trois à marquer, avec un… Ángel au gardien de but d’Osasun, qui a ensuite été battu par Grenier. A Los Cármenes, l’arbitre a donné un penalty pour des mains de Perico. Cabrera après un centre de Colladoen prêt du Barça. Mais Jorge Molina a manqué le penalty au grand désespoir des supporters de Grenade, quelques minutes seulement après qu’un but de Cadista ait changé le paysage.

Choco Lozano, héros de la Cadista

Des larmes d’émotion ont coulé sur les joues des supporters de Cádiz à Vitoria alors qu’ils célébraient le but du Choco Lozano. A un quart d’heure de la fin, Cadix était sauvé mais avait beaucoup à souffrir : d’abord un penalty que l’arbitre a donné contre eux mais rectifié après une révision VAR. Et puis un ballon de Bacca de Grenade qui s’est écrasé dans le but de Diego López, un jeu qui a décidé quelle équipe andalouse serait reléguée.

Read:  10 attaquants et un seul arrière gauche