Home Sports Le Barça remporte la Coupe lors d’une séance de tirs au but marquée par la VAR.

Le Barça remporte la Coupe lors d’une séance de tirs au but marquée par la VAR.

0
Le Barça remporte la Coupe lors d’une séance de tirs au but marquée par la VAR.

Le site Barcelone a pris en charge le Coupe d’Espagne à l’Olivo Arena de Jaén contre El Pozo Murcia dans une finale qui a été décidée lors d’une séance de tirs au but controversée dans laquelle l’arbitrage vidéo a joué un rôle clé.

La VAR, qui s’appelle VIR en futsal, a permis de reprendre deux penalties car les gardiens de but s’étaient interposés sur les deux tirs. Et les joueurs de El Pozoqui fêtaient déjà le titre après un arrêt de jeu par Juanjoa fini en larmes alors que les Azulgrana célébraient après un double arrêt de la part de Miquel Feixas décisif. Le gardien de but a remplacé Didac dans la fusillade et a fait une grande intervention, mais la vidéo a montré qu’il avait pris les devants. Mais dans le replay, il avait à nouveau raison, cette fois sans bouger les pieds de la ligne. Un jeu clé qui a fini par donner la coupe aux blaugranas.

Read:  Bruguera rejoint l'équipe de Zverev

Le match s’est prolongé (2-2) après que les joueurs de l’équipe de France aient été éliminés. Barça a pris l’avantage et les Murciens sont revenus de l’arrière pour finir avec un match nul après un but tardif du FC Barcelone. En prolongation, les Barcelone a repris l’avantage, mais El Pozo a ensuite égalisé (3-3) et la rencontre s’est terminée par une séance de tirs au but.

Fiche technique

FC Barcelone (1+1+0+1) : Dídac (p.), Carlos Ortiz, Sergio Lozano, Matheus, Pito (1) -cinq de départ-, Miquel Feixas (p.s.), André Coelho, Dyego, Marcenio, Adolfo (1), Bernat Povill, Esquerdinha.

El Pozo Murcia(0+2+0+1) : Juanjo (p.), Darío (1), Alberto, Fernando, Mati Rosa -cinq de départ-, Leo Santana, Felipe Valerio, Taynan (1), Rafa Santos (1), Gadeia.

Objectifs : 1-0, Adolfo (15:20) ; 1-1, Rafa Santos (31:52) ; 1-2, Taynan (32:29) ; 2-2, Taynan, but contre son camp (36:56) ; 3-2, Pito (44:10) ; 3-3, Dario (44:56).