Accueil Sports Madrid prend une avance de 2-0 sur Baskonia et se rapproche de...

Madrid prend une avance de 2-0 sur Baskonia et se rapproche de la finale

16
0

Le site Real Madrid a imposé la loi de Tavares avant un Baskonia épuisé physiquement et émotionnellement, s’est imposé 83-71 et a pris une avance nette de 2-0 en demi-finale, dans un match qui s’est transformé en fête dès le début par l’hommage rendu par le club à l’ancien joueur de Madrid. Jaycee Carroll et dans lequel Pablo Laso a levé la sanction à l’encontre du meneur de jeu français Thomas Heurtelqui a été mis sur la touche depuis le 31 mars pour indiscipline, et qui est revenu sur le terrain pour jouer les trois dernières minutes du match.

Tavares a été le protagoniste exclusif des cinq premières minutes au cours desquelles il a inscrit 8 points, 4 rebonds, dont 3 offensifs, et un bloc, pour mettre l’équipe blanche au tableau d’affichage (11-5). Baskonia, plus solide en défense que lors du premier match, était faible en attaque et mou aux rebonds, de sorte que le score de 18-15 à la fin du premier quart-temps était presque bon pour leurs intérêts.

Le début du deuxième acte a été crucial avec un 13-0 home run, ouvert par 5 points consécutifs de Rudy, un triple de Hanga depuis presque le milieu du terrain à la limite de la possession et un autre de Randolph. L’équipe de Vitoria était menée de 16 points, 31-15 (m.14.30), mais la réaction est venue de la main de Fontecchio pour réaliser un score similaire, 0-11, à 31-26 en seulement deux minutes.

Read:  Melanie Serrano annonce sa retraite après 18 ans au Barça : "Ce n'est pas un adieu. C'est un "ici et pour toujours".

Le début de Juan Núñezqui a fêté son 18e anniversaire samedi, a terminé la mi-temps avec 5 points d’affilée. Le jeu s’est stabilisé et les équipes ont rejoint les vestiaires avec 40-30 au tableau d’affichage. Le site Madrid a continué à dominer le rebond, 25-18, et Baskonia n’a pas réussi à tirer, 2 sur 13 à trois points.

Avec Hanga aux commandes

Le début du troisième quart-temps a été plus calme au tableau d’affichage, les deux équipes essayant d’arrêter leurs adversaires en défense, bien qu’avec un avantage de 6-2 pour Madrid dans les 4 premières minutes, qui s’est transformé en un éclair en une avance de 50-32, à la frustration de Baldwin.

Au milieu du troisième acte, le quatrième homme de Baldwin semble laisser l’équipe de Vitoria dans une impasse face à une équipe madrilène terne mais sûre et solide en défense. Vanja Marinkovic a fait preuve d’un peu de génie pour tenter d’atténuer le score (66-45).

Read:  Santi Mina et autres footballeurs accusés de délits sexuels : la liste

Madrid, avec Hanga aux commandes, a ouvert le jeu pour de bon avec une avance de 75-47 à la 32e minute, ce qui a permis à Laso de gérer les minutes de ses joueurs. Heurtel est entré en jeu pour les 3 dernières minutes, tout en recevant quelques sifflets de la part des fans. Il ne l’avait pas fait depuis le 31 mars.

A la fin, 83-71 et un très net 2-0 pour le Madrid avant un Baskonia physiquement et émotionnellement épuisé.

Real Madrid, 83 – Baskonia, 71

Real Madrid (18+22+26+17) : Hanga (18), Deck (4), Causeur (2), Yabusele (5) et Tavares (15) -ligne de départ-, Heurtel, Nuñez (5), Poirier (6), Taylor (6) Randolph (12), Klavzar et Rudy (10).

Bitci Baskonia (15+15+15+26) : Baldwin (12), Fontecchio (12), Giedraitis, Peters (9) et Enoch (4) -équipe de départ- Sedekerskis (4), Raieste, Marinkovic (17), Wetzell (6), Granger (5) et Costello (2).

ArbitresEmilio Pérez, Fernando Calatrava et Francisco Araña. Aucun joueur n’a été éliminé.

Surcidences : Deuxième match du meilleur des cinq demi-finales de la Ligue Endesa joué au Palacio de Deportes (WiZink Center) de Madrid devant 7 789 spectateurs.

Article précédentGirona doit revenir de l’arrière à Eibar pour conserver ses chances de promotion
Article suivantLa calculatrice du Barça cet été