Accueil Sports Magic Johnson présente sa docusérie : « Je devais raconter mon histoire ».

Magic Johnson présente sa docusérie : « Je devais raconter mon histoire ».

29
0

L’ancien joueur de basket Magic Johnson a dévoilé sa série documentaire mardi lors d’une conférence de presse. sa série documentaire « They Call Me Magic ».une œuvre dans laquelle raconte son histoire dans ses propres termes et réagit aux récentes productions audiovisuelles qui remettent en question sa figure.

« Certaines personnes ont essayé de raconter mon histoire, mon propre chemin, mais Je devais être le seul à le dire« , a réitéré Johnson dans une référence claire à  » Winning Time : The Rise of the Lakers Dynasty  » (HBO Max), qui est sorti le mois dernier et remet en question l’héritage de joueurs tels que Kareem Abdul-Jabbar et Johnson lui-même.

« J’ai beaucoup grandi en faisant cela parce que j’ai compris comment les autres me voient, que ce soit en tant qu’athlète, en tant qu’homme d’affaires, en tant que mari ou en tant que père », a expliqué le meneur de jeu à succès des Los Angeles Lakers dans les années 1980.

La série documentaire présente des entretiens avec des personnalités telles que Pat Riley, son ancien entraîneur des Lakers, Larry Bird, ancien joueur des Boston Celtics, et l’ancien président Barack Obama.

« Les gens vont aimer « They Call Me Magic » parce que… ils vont vraiment apprendre à connaître la partie la plus personnelle de moi.Je ne suis pas parfaite, mais j’ai toujours essayé d’agir aussi bien que possible », a conclu Mme Johnson.

L’avant-première de cette série documentaire suit les traces d’autres productions basées sur des stars de la NBA.comme « The Last Dance » (Netflix) avec Michael Jordan, qui a marqué un avant et un après dans ce type de contenu pour la vidéo à la demande et dont le succès « They Call Me Magic » espère maintenant s’approcher.

Article précédentPoutine revendique la victoire à Mariupol, laissant les défenseurs ukrainiens se terrer.
Article suivantM. Rubiales demande que le modèle de sa rémunération soit modifié pour passer à un salaire fixe majoré de l’IPC.