Accueil Sports Verstappen décroche la pole et Sainz s’écrase à Imola

Verstappen décroche la pole et Sainz s’écrase à Imola

24
0

Max Verstappen a décroché sa première pole position de la saison et ouvrira la grille de départ de la course de sprint à l’occasion de l’événement de l’année. Grand Prix d’Emilie-RomagneLa quatrième manche du calendrier et la première des trois courses à double enjeu de cette année. Le pilote néerlandais de Red Bull a bénéficié d’un drapeau rouge à la fin de la séance de qualification, en raison d’un accident impliquant Lando Norris (McLaren), qui l’a empêché de se qualifier pour la première des trois courses du programme double de cette année. Charles Leclercle leader du championnat, pourrait tenter d’améliorer son temps au volant d’une Ferrari qui, malgré tout, confirme son avantage sur le circuit d’Imola.

La déception du jour est venue de Carlos SainzCarlos Sainz, qui n’a pas pu se battre pour la pole après avoir subi un accident alors qu’il poussait pour améliorer son meilleur tour en Q2 avant que la pluie ne fasse son apparition. L’Espagnol originaire de Madrid, très motivé après avoir signé jeudi son renouvellement de deux saisons avec Ferrari, a subi un nouveau revers intempestif à ses ambitions lors d’un week-end qui s’annonce très compliqué pour lui. Il partira en dixième position lors de la première course du week-end, samedi, où il aura l’occasion d’améliorer sa position de départ pour la course de dimanche.

Fernando Alonso a une fois de plus réussi à passer sans encombre la Q3 dans une Alpine efficace et partira cinquième dans la course de sprint, tandis que son coéquipier Esteban Ocon a chuté en début de course et partira 19ème.

Q1 : Flammes sur les Williams

[Consulta la clasificación del Mundial de F1]

Alonso, septième lors des essais libres matinaux sur le mouillé, menait le peloton, mais a rapidement été dépassé par les favoris, avec Sainz, Verstappen et Leclerc à l’avant et un Lando Norris en convalescence au volant de la McLaren. Lorsque la piste a séché, les temps au tour se sont améliorés rapidement et Ferrari a de nouveau creusé l’écart, Leclerc s’envolant vers le prochain tour (1.18.796), devant Verstappen et Sainz, une demi-seconde derrière, et un surprenant Guanyu Zhou (Alfa Romeo) en quatrième position. Alonso a terminé en neuvième position et Hamilton a sauvé « in extremis » le passage en Q2. En plus d’Albon, Tsunoda, Gasly, Ocon et Latifi ont abandonné.

Q2 : chute de Sainz

Les radars des équipes annonçaient une pluie imminente et la deuxième séance de qualification a commencé avec tous les pilotes donnant leur maximum pour essayer de réaliser leur meilleur tour. Sainz a bouclé sa première tentative en 1.18.9 et quand il a essayé de la baisser, il a perdu le contrôle de sa Ferrari et a chuté dans le dernier virage du circuit italien. Après le drapeau rouge de l’Espagnol, la pluie est arrivée et l’action s’est arrêtée une fois de plus. Verstappen a osé sortir pour établir le meilleur temps provisoire (1.18.793) et les chances d’améliorer étaient terminées. Alonso s’est qualifié pour la Q3 et Russell, Mick Schumacher, Hamilton, Zhou et Stroll ont été exclus. Désastre absolu pour les Mercedes, qui avaient déjà confirmé dans la matinée leurs graves problèmes de portance et d’adhérence.

 » C’est dommage, parce que j’allais très vite et même lors des essais sur le mouillé, nous étions très rapides. Je savais que la pluie allait arriver et j’ai essayé de faire un bon tour, c’est dommage. Je ne comprends pas vraiment ce qui s’est passé car j’avais déjà un tour de piste et je n’avais pas besoin de prendre de risques. Je m’excuse auprès de l’équipe et maintenant je dois attendre la course de demain pour essayer d’améliorer ma position de départ pour dimanche, mais ce sera difficile », a déclaré Sainz, dépité, après avoir vu comment se complique un week-end qu’il affrontait ultra-motivé pour être en Italie et après avoir scellé son renouvellement avec la Scuderia jusqu’en 2024. L’Espagnol partira en dixième position samedi dans la course de sprint.

Read:  Tuchel : "Il y a de fortes chances qu'Azpilicueta reste à Chelsea".

Q3 : Pôle pour

La bataille décisive pour la pole position s’est jouée avec beaucoup d’eau sur la piste, obligeant les favoris à prendre des risques pour atteindre leur objectif. La première tentative de pole d’Alonso a été ruinée par une erreur au piano à Aqua Mineralle. Verstappen a établi son temps (1’27,999) sous drapeau jaune, mais après avoir levé le pied de l’accélérateur, ce qui a validé sa pole provisoire. L’accident de Bottas a conduit à un autre drapeau rouge, avec seulement 2 minutes et 58 secondes pour tenter de définir la course. Une chute de Norris sous la pluie avorte la dernière tentative de tour rapide et Mad’ Max décroche sa première pole de la saison.

[Consulta el calendario del Mundial de F1]

Emilia Romagna GP (QP)

1. Max Verstappen (Red Bull) 1’27″999

2. Charles Leclerc (Ferrari) 1’28″778

3. Lando Norris (McLaren) 1’29″131

4. Kevin Magnussen (Haas) 1’29″164

5. Fernando Alonso (Alpine) 1’29″202

6. Daniel Ricciardo (McLaren) 1’29″742

7. Sergio Perez (Red Bull) 1’29″808

8. Valtteri Bottas (Alfa Romeo) 1’30″439

9. Sebastian Vettel (Aston Martin) 1’31″062

10. Carlos Sainz (Ferrari) 1’18″990 *Q2

11. George Russell (Mercedes) 1’30″757

12. Mick Schumacher (Haas) 1’20″916

13. Lewis Hamilton (Mercedes) 1’21″138

14. Guanyu Zhou (Alfa Romeo) 1’21″434

15. Lance Stroll (Aston Martin) 1’28″119

16. Yuki Tsunoda (AlphaTauri) 1’20″474 *Q1

17. Pierre Gasly (AlphaTauri) 1’20″732

18. Nicholas Latifi (Williams) 1’21″971

19. Esteban Ocon (Alpine) 1’22″338

Article précédentMárquez continue avec son ADN dans un Portimao au rythme effréné.
Article suivantPlus de 2 000 agents assureront la sécurité de la finale de la Copa del Rey, samedi.